#SUPERFOOD-QU'EST-CE DONC ?

Mis à jour : 17 févr. 2019



Chia, chou kale, açaï, ces super aliments branchés sont ils si "super" que ça ?


Le terme superfood est omniprésent dans la presse féminine et culinaire mais qu'est ce donc ?

Des fruits et des graines souvent très chères car importés de pays lointains.

On parlerait de superfood lorsque le produit a une forte teneur en antioxydants, précieux pour l'organisme car ils protègent nos cellules des effets néfastes des radicaux libres (fumée de cigarette, UV, alcool...).

Ce terme pourrait très bien être associé à nos carottes ou oignons rouges qui eux aussi ont une forte qualité nutrionnelle. Mais, l'exotisme associé aux superfoods, niveau marketing c'est plus "IN".

La seule solution pour être en super forme : manger équilibré et faire de l'activité physique quotidiennement.

On va tout de même faire un rapide point sur ces nouveaux super-aliments :



LE CHIA

Bon, niveau sonorité en français ça ne fait pas rêver ;-) sinon cette graine est issue d'une plante mexicaine de la famille de la menthe et contient des protéines complètes et des oméga 3 et ses fibres garantissent un bon transit.



LE CHOU KALE

L'aliment chouchou de la cuisine VEGAN est un chou frisé, peu calorique et riche en calcium et vitamines B et K (comme les autres choux verts), sa concentration en magnésium et vitamine A est équivalente à celle des épinards et des carottes (pour ceux qui n'aiment pas le chou comme moi).



LA BAIE GOJI

Utilisée depuis toujours dans la médecine chinoise pour renforcer les défenses immunitaires, elle est devenue LE super aliment alors q'elle ne contient pas plus d'antioxydant qu'une pomme ni plus de vitamines C qu'une orange. 



LA BAIE ACAI

Le fruit du palmier utilisé par les Indiens d'Amazonie comme un fortifiant, a été rendu célèbre par les surfeurs brésiliens qui l'utilisent comme boisson énergisante. Sa teneur en antioxydant est comparable à celle de la myrtille et de la canneberge alors mieux vaut consommer ceux-là car aujourd'hui cette baie est devenue trop chère pour les Indiens.




LA SPIRULINE

Consommée depuis les Aztèques, cette algue, de part son pigment qui lui donne sa couleur verte est un puissant antioxydant et détoxifiant du foie . Elle a une teneur en protéines (70%)exceptionnelle. Pour ce qui est son effet boostant il n'est pas prouvé.



LA NOIX DE COCO

Son eau a envahi le marché français car extraite des noix encore vertes elle est moins calorique qu'un jus d'orange mais riche en vitamines et minéraux. La teneur en potassium est plus élevée que pour une banane. Attention par contre à son huile qui est riche en acides gras saturés.



L'AVOCAT

Originaire du Mexique, ce concentré d'acides gras insaturés est certes calorique mais tellement bon en goût et pour notre petit coeur ! Il permet de réduire le taux de mauvais cholestérol au profit du bon. Mais attention, pas avec de la Mayo.



LES MULBERRIES

Ces mûres blanches du Moyen-Orient se consomment plutôt séchées et concentrent une grande quantité de fer et de vitamines C (utile à l'assimilation du fer). Elles sont aussi antioxydantes grâce à leur forte teneur en resvératrol, le polyphénol présent dans le raisin.



LE MACA

Cette racine péruvienne souvent séchée et réduite en poudre a un goût de caramel et les pâtissiers en raffolent. Elle est de la famille du cresson et du radis et a une valeur nutritionnelle comparable à celle du riz ou du blé (+60% de glucides). Elle est également riche en vitamines B et en calcium.



LE MACA

Cette racine péruvienne souvent séchée et réduite en poudre a un goût de caramel et les pâtissiers en raffolent. Elle est de la famille du cresson et du radis et a une valeur nutritionnelle comparable à celle du riz ou du blé (+60% de glucides). Elle est également riche en vitamines B et en calcium.

36 vues